lundi 16 mai 2016

Squat, col et repos



Donc, après notre départ du camping de Montpellier et notre judicieux (?) choix de couper vers les montagnes pour se sauver du vent et de la foule, on traverse assez péniblement la grande ville par ses nombreuses pistes cyclables. Mais c'est surtout notre très mauvais système de GPS au cellulaire qui atteint ses limites dans les rues spaghettineuses de la belle ville, il paraît! Parce que nous, tout ce qu'on a vu, c'est deux tramways et notre foutu écran de iPhone (défense de rire, Louis-P. 😤).

Une fois ben à boutte, on trouve la porte de sortie de notre Fort Boyard et on commence rapidement à monter vers la campagne dont on rêvait depuis si longtemps, là c'est plus notre genre de décor, enfin! Où ça se corse, c'est quand on commence à chercher un gîte ou une auberge pour la nuit. À St-Jean-de-Fos, tous fermés, et à Montpeyroux, ben...tous fermés aussi! Ça commençait à sentir le squat numéro 2 pour cette première semaine et il se faisait tard. Premier vignoble à gauche, sans invitation, on s'installe et on saute le souper pour ce soir, pas plus compliqué. Somme toute un excellent spot, entouré de villages illuminés et d'un ciel étoilé. Pas de soucis!, comme ils disent TOUS ici.




Lendemain matin, tellement bien cachés dans notre champ, on prend même le temps de se faire une chaudière de gruau, sachant les montagnes pas très loin. Mais aucune idée de ce qui nous attendait 2 km après notre début de journée: à Arboras, une affiche annonçait le col du Vent! Vraiment...pour nous, là là, tout de suite, pas de réchauffement? Des vrais amateurs, je vous dis! Pas le choix, c'est notre seule route pour nous rendre vers Millau, notre objectif à environ 60 km pour la journée. Hahahahahaha, petits comiques nous faisons! Avec nos mules de plus de 50kg, nous atteignons le col après plus de 3h30 et...un superbe 10 km au compteur! Le dîner à Phournié-du-Bas-Zinais, prochain village se transforme en souper-nuit-déj à l'Auberge des Causses pour une pause bien méritée avant la suite des montagnes. Et non, c'est pas ça le nom du village 😂 mais bien La Vacquerie, on se concentre un peu, gang! La patience de Maëlle et internet nous ont permis de nous remettre à jour pour notre premier texte du blog et le beau la belle (merci mom!) vidéo réalisé avec brio par Mme Sur2roues!




{ LV/2R }

2 commentaires:

  1. Salut les cycleux. Je sais que Phournié-du-Bas-Zinais fait partie des plus beaux villages de France, mais je n'y suis jamais allée. Tant mieux si vous y avez trouvé le réconfort dont vous aviez bien besoin. Mais, cher David, ne te casse pas trop la tête pour inventer des noms originaux. En France, presque tous les noms de villages sont "à coucher dehors" c'est-à-dire très ... pittoresques, pour être respectueuse!

    J'ai bien aimé le beau tramway coloré. Je pense que ça plairait à Régis Labeaume pour sa belle ville.

    Bonne journée relaxante aujourd'hui dans Millau. Juste une petite remarque de la maîtresse d'école: Vidéo est un mot féminin. C'est peut-être pour ça que je ne l'ai pas vue dans votre envoi. Oh! quelle bêtise ! excusez-la.

    Lisette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi? Serait-ce que je n'ai pas le droit moi aussi de fabuler des noms du genre Plougastel-Daoulas ou Le Loroux-Bottereau ou Travaux pour animer un peu mon blogue français? Tant pis, y'en aura d'autres, c'est certain!

      :D v d

      Supprimer

Votre opinion, votre expérience ou tout autre commentaire nous intéressent. Partagez-les avec nous!
Pour suivre la discussion et recevoir nos réponses, cochez ''m'informer'' lors de la rédaction de votre message.