mardi 14 juin 2016

Le Mont St-Michel et St-Malo


Nous arrivons en gare à Pontorson (gare la plus près du Mont-St-Michel) vers 19h00 et enfourchons à nouveau nos vélos pour une petite dizaine de kilomètres. Après quelques courses dans une petite épicerie du village, nous arrivons à notre site de camping pour les deux prochaines nuits, juste 'au pied' du Mont St-Michel.

Pendant le trajet, après seulement 5 kilomètres, au détour du chemin, le Mont nous apparaît dans toute sa splendeur! Wow! C'est pas mal plus impressionnant qu'on l'imaginait! Nous parcourons le dernier bout de route avec la merveille en toile de fond.

Au lendemain nous prenons une petite navette à proximité qui nous transporte en quelques minutes à 500 mètres de l'île. C'est bien que nous puissions approcher doucement ce site du patrimoine mondial de l'Unesco qui se laisse ainsi apprivoiser lentement. C'est qu'il y a beaucoup de détails à admirer!


Après avoir parcouru les dédales de la partie gratuite, nous estimons qu'il vaut certainement la peine de payer une visite guidée du monastère. Nous n'avons pas regretté! Nous avions une guide professionnelle de l'histoire et de l'architecture du site, de la Normandie et de la Bretagne. La visite d'une heure trente a passé vite comme l'éclair. Pour les membres de la famille d'Andrée, imaginez tante Nicole qui parlerait très vite et vous aurez un portrait assez juste de notre guide, sa jolie voix chantante incluse. 😃





 
 L'Archange St-Michel en personne...ou presque!



 Le Cloître de la Merveille

Le rocher sur lequel s'appuie toute l'édification du Mont-St-Michel

Samedi, nous partons à vélo pour St-Malo. Le trajet de 65 km se passe bien, sans trop de mauvaises surprises (ça nous arrive assez souvent les surprises, ici!). Nous trouvons un camping à 7 km du centre-ville touristique, ce qu'ils appellent St-Malo intra-muros. Le lendemain, nous partons explorer  les dédales de petites ruelles et nous ne cessons de nous exclamer: 'Wow! Regarde ça!' Et là, nous sommes en Bretagne ne l'oublions pas, alors...on se fait prendre par l'orage. Nous demandons conseil à un artisie-peintre qui a sa galerie sur la place près de la cathédrale St-Vincent pour savoir où manger. Nous aimons interroger les locaux afin d'éviter les trappes à touristes. Encore une fois, nous n'avons pas été déçus! Parfois nous n'en revenons pas à quel point nous pouvons bien manger pour pas trop cher. Et c'est tant mieux, ça mange beaucoup des cyclos-campeurs comme nous!

 Andrée croise ici le meneur du Tour de France. Le Tour débute dans la région dans les prochains jours!


 Fortifications de St-Malo





!!!






Quand la pluie cesse nous parcourons les remparts de la ville fortifiée quand des marcheurs qui remarquent nos vélos nous interceptent. En fait ce sont des gens qui ont pédalé pendant un an en Europe, à l'âge de 50 ans environ eux aussi. Ils sont accompagnés de leur amis de St-Malo. Parlant d'âge, depuis que nous sommes en France, à chaque fois qu'il est question de notre âge les gens s'exclament: 'Non! C'est pas possible! Vous faites à peine quarante ans!' Ça nous fait bien rigoler, et c'est bon pour le moral...on en redemande! ☺️


 Andrée, David et leur chum Jack...Cartier!


Claire, Maryse, Eliane, Armel et Éric, avec Andrée, bien sûr!

Pour revenir à notre rencontre sur les remparts, nous nous croisons quelques fois, discutons et prenons des photos. C'est bien sympa, comme ils disent ici. Le lendemain, nous enfourchons nos vélos et après avoir traversé un barrage sur la Rance, qui voit-on? Nos joyeux marcheurs, Claire et Éric qui nous attendent avec leur ami Armel, à la sortie du barrage. En fait, ils nous ont dépassé en voiture et ils sont au départ de leur marche! Trop drôle! Ils randonnent, sac au dos, jusqu'à Lannion, puis ensuite de St-Brieuc à Morlaix, pour une aventure de 15 jours. Bonne marche à vous deux!

...et merci pour cette belle photo du team laviesur2roues !
 Château sur le camping Ville Huchet de St-Malo, en attente de meilleurs jours!

Notre camping de St-Malo, nos vélos toujours bien protégés de la pluie journalière...

Nous roulons ensuite jusqu'à Saint Alban. Nous y trouvons un petit camping vraiment bien équipé, le Domaine des Jonquilles, à 300 mètres du centre du village. Nous sommes très choyés car pour la première fois du voyage, il y a une salle commune où nous pouvons cuisiner et manger au chaud en cette soirée venteuse et pluvieuse.

Le parfait petit camping '5 étoiles' de Sylviane et Michel, à Saint Alban

Après une bonne nuit au frais, nous reprenons la route pour St-Brieuc pour y prendre un dernier TER qui nous amène à Morlaix où nous décidons de prendre une chambre pour 2 nuits afin de visiter la ville. C'est dans cette section que nous rencontrons nos premiers cyclistes Québécois, Sylvie et Benoît, de Villeray à Montréal qui sont sur un tour de 3 mois, avec un trajet et un contexte de vie similaire au nôtre. Peut-être nous recroiserons-nous plus tard cet été, qui sait? Bonne route et bon vent (de dos, autant que possible!) à vous deux! 😉


 Benoît et Sylvie, québécois de Montréal, partis pour 3 mois sur les routes du nord de l'Europe...bon vent et à bientôt, peut-être?

 Très beau pont pour cyclistes et piétons seulement!


 Les vélos à la pluie, nous dans l'abri...bus!



Toutes les 3 très semblables, je sais, juste pas capable d'en choisir juste une; en fait, un peu le problème en général pour tout ce texte, mais on couvre une semaine complète avec ce dernier!! :D

{ LV/2R }




2 commentaires:

  1. Quelle richesse dans ce blogue! Les photos, les textes, les rencontres. Vous êtes vraiment à votre place. Il ne vous manque qu'un peu plus de soleil, que je vous souhaite plus présent en Irlande, Angleterre, Écosse, (est-ce possible?!!)

    C'est tout pour ce soir, mais je vais le visionner encore et ferai un autre commentaire.

    Maman Lisette (de préférence à Mom Baz cher David)Je ne me reconnais dans ce titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! On travaille très fort pour tout mettre ça en ligne mais ça nous aide à réaliser la chance qu'on a de vivre tous ces moments avec un peu de recul et à ne pas refouler le tout trop rapidement dans les bas-fonds de notre mémoire.
      Et je trouve que ça sonne très bien moi, Mom Baz!!
      Bonne journée Maman Baz! (compromis ici là..) 😇

      Supprimer

Votre opinion, votre expérience ou tout autre commentaire nous intéressent. Partagez-les avec nous!
Pour suivre la discussion et recevoir nos réponses, cochez ''m'informer'' lors de la rédaction de votre message.