mardi 28 juin 2016

Lords of the Ring...of Kerry!


Au moment de quitter le B&B de Sneem, les propriétaires nous donnent 2 délicieux scones fourrés aux framboises. Ils nous serviront de collation plus tard dans la journée. Mmmm! Excellents! Thank you Margaret and Noel for this nice attention.

L'itinéraire de cette journée est très court car nous voulons nous rendre dans un camping de Caherdaniel que nous ont recommandé Pat et Marian (Irlandais rencontrés en France). Juste avant d'y arriver, un cycliste nous rattrape et commence à interroger Andrée sur notre voyage. Mais l'intérêt se tourne vite vers le sien, il est en pleine course autour de...l'Irlande, rien de moins! Un parcours d'environ 2500 km en 2 semaines, en solitaire, avec des journées entre 250 et 300 km! Chaque coureur a un 'trackeur' sur son vélo et est suivi par satellite, un défi d'une toute autre taille, wow! Nous le laissons en arrivant à notre camping, après un gros 23,3 km, et nous ne sommes pas déçus. Le site est superbe et très bien tenu. En plus, la propriétaire donne un jeton de douche supplémentaire à Andrée qui trouve bien courtes les douches de 5 minutes payantes. Encore une marque de générosité des Irlandais!



360 degrés sur site de camping. Appuyer sur la flèche pour démarrer.

Quand on vient de s'installer et que l'ordre règne encore!

Comme il est à peine 12h00, j'en profite pour faire l'entretien des vélos et Andrée du lavage...hé oui! Les tâches ménagères, pas moyen d'y échapper! Au cours de la journée, nous profitons à plein de la magnifique vue et du décor so irlandesque dont nous bénéficions directement de notre site, on n'en revient tout simplement pas!




Le lendemain nous repartons en montant graduellement pendant environ 8 kilomètres. Plus nous montons, plus la vue est impressionnante et plus il vente! En fait vers la fin de la montée, c'est le vent qui est le plus gros défi. Il faut être bien concentrés pour ne pas tomber du vélo lors des plus grosses rafales. Nous arrêtons plusieurs fois pour prendre des photos. Malheureusement, nos caméras de base ne permettent pas de rendre toute la grandeur et le relief du décor...





Vue environ à mi-montée du col (ou gap). Le film bouge un peu en raison du vent très fort...

Après avoir passé le col, nous avons droit à une incroyable descente dans un paysage de mer, rochers et montagnes vertes. Un moment de grâce, sans effort, avec pour seule préoccupation d'admirer notre environnement, et garder notre vélo sur la route! Nous arrêtons dans un petit café à Waterville, lieu de vacances de prédilection de Charlie Chaplin pendant quelques années, et de plusieurs autres vedettes, sportives et du cinéma, en quête de tranquillité et de superbes panoramas.

Nous nous dirigeons ensuite vers le Mannix Point caravan and camping park, à l'entrée du village de Caherciveen. Le chemin de terre pour y arriver ne paie pas de mine mais il ne nous faut pas longtemps pour réaliser que nous arrivons dans un petit paradis pour campeurs. Déjà, on nous offre un site qui n'en est pas un, juste devant le bâtiment principal, et surtout à l'abri des forts vents du moment. En plus, il y a une cuisine toute équipée, avec de grandes tables, et même un grand salon avec fauteuils en cuir et foyer, le tout décoré comme une maison avec des fleurs en pot et coupées partout, même dans les toilettes. 


Ce n'est vraiment pas un camping comme les autres, et son propriétaire, Mortimer Moriarty connaît vraiment bien les besoins des campeurs, ayant lui-même été un grand marcheur sac au dos pendant plusieurs années. C'est aussi un mélomane: partout dans les pièces communes, c'est de la musique classique de la radio d'État qui joue et en tant que prof à la retraite, il aime bien que les visiteurs aient toute l'information nécessaire sur la région et son histoire; vraiment un endroit unique en son genre! 








Cet environnement favorise beaucoup les rencontres entre campeurs et c'est ce qui arrive à chaque repas et surtout au salon où tous se retrouvent pendant les journées pluvieuses. Nous restons donc 3 nuits ici, en partie pour nous reposer, et le dernier jour à cause de la pluie fine mais soutenue qui dure toute la journée. Cette dernière nous fait manquer l'occasion d'aller sur Valentia Island, porte d'entrée vers les îles Skellig, un des sites les plus visités de la côte ouest irlandaise avec les fameuses Cliffs of Moher que nous atteindrons d'ici une semaine.


Parmi nos rencontres, celle avec Richard et Anne sera notre coup de coeur. Un couple d'anglais ayant beaucoup voyagé à vélo à travers le Monde et toujours campeurs (en tente) et cyclistes à plus de 70 ans, ils sont plein d'énergie et veulent tout savoir sur notre aventure. Nous sommes même invités à les revoir chez eux, dans le sud-ouest de l'Angleterre au mois d'août et nous comptons bien faire l'effort d'adapter notre circuit pour les visiter, we'll see! Thanks for the good time with you at Mannix Point, hope to see you again soon!


Nous quittons finalement le confort de ce merveilleux camping à l'irlandaise pour ce qui deviendra une de nos plus longues journées de travail, en terme de kilomètres du moins. La température locale étant ce qu'elle est, il est difficile d'espérer deux jours consécutifs de beau temps, et nous choisissons de rouler nos deux prochains en un seul d'environ 80 km. C'est hier que nous avons terminé notre parcours sur le Ring of Kerry, à Kilorgin. Cette route fait le tour de la péninsule et samedi prochain, plus de 8000 (!) cyclistes participeront à la randonnée la sillonnant, au profit d'oeuvres caritatives locales. 


 Downtown Caherciveen



Route entre Caherciveen et Tralee, sur le Ring of Kerry



Au moins nous avons un rare vent de dos pour presque la totalité de la distance, sauf le dernier 10 km avant d'arriver à un autre camping citadin, à Tralee. Nous sommes installés à moins d'un kilomètre du centre-ville où nous allons terminer la journée à pied. Nous y trouvons un très beau parc avec une section entièrement dédiée aux roses, en hommage à Rose Fitzgerald Kennedy, morte à 105 ans, en 1995. C'est sa fille, ex-ambassadrice américaine en Irlande, qui a offert ce jardin à la ville en l'honneur de sa célèbre maman.




En pleine conversation avec son amie Lorraine


Aujourd'hui, c'est la flotte comme prévu et nous allons bien sûr rester ici, manger, faire du lavage, manger, dormir, manger et si jamais la pluie diminue un peu, peut-être irons nous voir un film cul-cul au cinéma voisin du camping. Indépendance day 2, maybe? Un peu de culture américaine pour nous rappeler qu'on est juste ici de passage...

Dans une semaine, nous serons à Galway, si tout va bien. Nous prévoyons y passer 2 jours et ensuite, prendre un train pour Dublin où nous voulons nous poser pour quelques jours et prendre une vraie pause du vélo. Il y a beaucoup à voir dans cette ville et c'est une de celles que nous voulons découvrir de façon plus approfondie lors de notre séjour en Europe.

En passant, on sait que vous avez très chaud au Québec, mais ici, c'est l'inverse, jamais plus de 15oC le jour et les nuits sont toutes entre 11-12oC, ce qui est vraiment confortable pour nos nuits de camping. On fait d'énormes économies sur la crème solaire mais personnellement (David, bien sûr!), je prendrais bien un 5 degrés de plus le jour pour avoir l'impression d'être en été...chialeux, hein!!? 😎





Juste un petit rappel, pour ceux que ça intéresse, Andrée met un repère à tous les soirs sur la carte (sous l'onglet 'Cartes') de notre parcours réalisé. Pour ceux qui veulent voir où nous nous trouvons entre les textes du blogue qui sont moins réguliers, selon nos temps libres et l'accès à un internet suffisant pour transiter nos photos vers le blog via GooglePhotos.

{ LV/2R }

13 commentaires:

  1. J'arrive! J'ai mon vélo dans la tête et je vous suis. Les vidéos sont bien faites.

    Vous nous faites vivre tellement bien votre voyage, que j'ai l'impression d'être à vos côtés. C'est tellement une bonne idée d'aménager des campings avec des espaces chaleureux de service et de rencontre. Ce doit être un vrai réconfort pour tous les campeurs.

    Je remarque aussi les couleurs vives des portes et fenêtres des maisons et des commerces. J'aurais aimé visiter le beau jardin de roses, je les sentais presque!

    C'est mon cadeau de la journée.

    Lisette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maman B, j'ai répondu mais la réponse est à la suite du commentaire de ton autre fiston Baz, un peu plus bas...don't know why??
      Et pour les salles communes des camping, je pense qu'ils n'ont pas trop le choix s'ils veulent avoir des gens dans leurs sites avec ce genre de météo, déjà que c'est loin d'être la folie ces jours-ci...un peu comme en France, on a l'embarras du choix quand on arrive!

      Supprimer
  2. test test one two one two test
    sicnarf

    RépondreSupprimer
  3. Bon ça marche enfin!!
    On dirait que les guimauves ont marché on ne voit plus plus M LEPRAUCHAUNMELENE (le lutin la) !
    je trouve que les Irlandais sont bien généreux effectivement. Pis que c'est bien beau tout ce pays! On se demande bien ce qui nous a pris d'aller au NEWFIE-LAND nous là là!!
    On part bientôt ...On va pouvoir vous faire un petit feu sur la côte du pays des Newfies et tenter de vous parler par les signaux de fumée. Qui voudrait utiliser un cellulaire ou Skype à la place de faire un beau feu de camp!!

    Je ne vous ai toujours pas parlé de notre 20ième ride de vélo vers Ste-Catherine. Et bien le décor a changé grâce au petit épisode de lundi dernier. Plusieurs arbres en moins. Mais le pont de la rivière est toujours vert!

    Bonne idée la pause dans un si beau site et si bien installé. Et aussi c'est cool de passer un moment à DUBLIN.
    On va passer un peu comme vous 4 jours à St-John NewfieLand!

    Côté potins ..... merde je n'ai p_us d'e_c_e d__s mo_ s_y_o. A+
    Ah la technologie de nos jours c'est toujours en panne...vive les bons vieux signaux de fumé d'un feu de camp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour M. Leprechaun, je pense que c'est grâce à notre vent de dos d'avant-hier, on a réussi à le larguer comme un vulgaire Chihuahua...je pense, mais qui sait?
      Petit souvenir de notre jeunesse: un newfie demande à l'autre ´As-tu l'heure?´ L'autre répond ´Oui!! Et le premier lui dit ´Ok, merci!´.......🤔 Bon séjour parmi eux, là!! Et pour la boucane, on oublie ça, y'a ben trop de nuages par icitte, le message va se perdre dans la masse! Une bonne vieille carte postale écrite avec ton nouvea s yl b c, ça era la j b...oups, à mon tour d'éprouver des problèmes technologiques...Apple ou bic, même combat!
      D v d B z n t
      Et bon anniversaire à Morgane, en passant!!! Et bon congé de parents à toi et Manue, soyez sages, làlà! 😏 😇

      Supprimer
    2. On a tellement été super sages depuis leur départ là c'est fou

      Supprimer
    3. Nous au moins on a gardé l'ordre dans les plats de plastique !!

      Supprimer
  4. Fallait pas manquer notre coup le premier soir pour voir la vile, depuis il pleut sans arrêt ou presque. Encore ce matin, c'est la flotte et on devra attendre plus tard pour tout mettre dans nos sacoches que ça sèche...un peu...
    Seul mauvais souvenir qui nous restera de ce pays, prévisible on le sait, mais en camping, ce n'est pas toujours évident et ça joue sur le moral, un peu...
    Wet Dave ☔️

    RépondreSupprimer
  5. C'est très intéressant tout ça mais vous avez abandonné les chroniques culinaires???

    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Ah! ma gourmande! En fait, nous n'avons pas souvent pensé à prendre la bouffe en photo dernièrement mais je peux quand même te dire ce que j'ai pu concocter avec ma petite gamelle les 3 derniers soupers: Darnes de saumon avec légumes sautés, plus brocolis et carottes / Boulettes de boeuf haché au thym, avec pommes de terre grelots et pois mange-tout / Filet de morue au cari avec pommes de terre grelot et carottes. Il y a aussi un dîner de congé où on a mangé des crêpes farcies au jambon et au cheddar. Ça m'a fait pensé à ma belle-fille Florence qui aime les crêpes et gaufres salées...C'est sûr que si j'achète un sac de quelque chose et qu'il en reste, on en mange 2 fois, comme par exemple pour les pommes de terre ou les carottes mais je pense que j'arrive à varier pas mal le menu. ;-)
      Je prendrai des photos pour faire une chronique illustrée sous peu!

      Supprimer
    2. Autre détail: habituellement je n'aime pas trop le boeuf haché, mais ici, le boeuf certifié irlandais est particulièrement bon!

      Supprimer
  6. En Écosse il faut absolument manger du Haggis! C'est un mets traditionnel important pour eux. Facile à préparer. C'est comme un gros saucisson de viande à tourtière fait principalement avec du foie d'agneau, avoine et épices que l'on fait bouillir dans un chaudron d'eau chaude. En accompagnement patates et navet en purée! Il y en a peut-être en Irlande. Voir dans les comptoirs des petites boucheries dans les villages....les meilleurs! HUMMMM Francis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'y manquera pas si on passe encore par là...!
      On a une semaine pour décider ce qu'on fait pour la suite après Dublin...y fait vraiment pas chaud par ici, on cherche comment retrouver la chaleur et ça pas l'air ben ben mieux chez les Scots de ce temps-ci...à suivre d'ici là! Stay tuned...from Newfoundland, bro!
      Brrrrr & Wet D v d

      Supprimer

Votre opinion, votre expérience ou tout autre commentaire nous intéressent. Partagez-les avec nous!
Pour suivre la discussion et recevoir nos réponses, cochez ''m'informer'' lors de la rédaction de votre message.