dimanche 10 juillet 2016

Dublin, sans la pluie!


Dublin est la première grande capitale européenne sur notre parcours. Nous voulons vraiment prendre le temps de bien apprécier et découvrir cette belle grande ville historique et en même temps très moderne. Tellement moderne qu'ici ils ont un superbe service de...tramway! Oui Québec! Un tramway nord-sud ET est-ouest qu'ils sont en voie d'interconnecter en plein downtown...et c'est un peu le bordel dans ce secteur pour encore au moins 2 ans! On ne fait pas une omelette sans...!




Entrée principale du Trinity College

En ce début de mois de juillet, on croirait que toute la population de l'Europe s'est donné rendez-vous ici, les rues sont bondées de monde, tant des locaux que des touristes. Nous n'avons pas vu ça très souvent ni l'un ni l'autre! C'est même un peu étourdissant pour des cyclistes comme nous qui arrivons des routes côtières, des campings en bord de mer et des petits villages encore relativement tranquilles en cette période de l'année.

Bannière pour le 100è anniversaire du Soulèvement pour l'indépendance de 1916, les Pâques Sanglantes du grand classique Sunday Bloody Sunday, chanté par Bono et U2!

La rivière Liffey qui traverse le centre de Dublin et la reproduction du voilier Jeanie Johnston.
L'original fut construit à Québec en 1847, et il a servi à amener de nombreux Irlandais vers chez nous au milieu du 19è siècle, lors de la Grande Famine.


Ouff! Une toilette...pas toujours facile d'en trouver une en ville!

Le Campanile au centre du Front Square de Trinity College

Le Luas, signifiant rapide en irlandais, est un tramway qui parcourt la ville sur 2 trajets non reliés...pour l'instant!

Christchurch Cathedral et Dublinia, un musée sur l'histoire de la ville, des Vikings à aujourd'hui.
Pas visités cependant, nous sommes passés par là trop tard.

Indeed...never forget that!

Le Ha'Penny Bridge, pour ce que ça coûtait de le traverser jusqu'au début du XXè siècle, un half penny!

L'immanquable 'Spire' (121 mètres!) en plein coeur de O'Connell Street, la 'main' de Dublin

Nous avons choisi un B&B situé à mi-chemin entre le centre de la ville et le jardin botanique comme base pour notre séjour de 4 nuits ici. La première journée, nous partons à pied vers la ville et utilisons un autobus touristique de type 'Hope on, Hope off' qui fait un tour complet des sites et quartiers d'intérêt de Dublin. Nous passons ainsi la journée à sillonner surtout le centre-ville à pied et utilisons le bus pour revenir à l'arrêt le plus près de notre 'chez nous', soit à 2 kilomètres.


Monument soulignant la Grande Famine du 19è siècle

Notre double-decker décapotable, très bien tant qu'il ne pleut pas!

Un petit clin d'oeil à fiston qui vient de recevoir son diplôme officiel de pompier, bravo Baz junior!!
Ton tour s'en vient bientôt!!!

Pas toujours de tout repos ces journées de marche dans un downtown, c'est pourquoi le lendemain est réservé à la visite du National Botanic Garden et de l'immense cimetière attenant. C'est un lieu paisible, le soleil est enfin des nôtres pour plus que 13 minutes et nous savourons cette rare journée sans le stress des déplacements quotidiens que nous nous imposons depuis le début de ce voyage.

La Grande serre du National Botanic Garden, superbe!

En pleine conversation avec...Brigitte (sa soeur), pour les dernières nouvelles de Julien (son père) à l'hôpital depuis notre arrivée en Irlande.




Notez le nom de sa conjointe ici...avec un accent même!

Le cimetière de Glasnevin, avec environ 1,5 million de sépultures!

Avec un figurant d'Harry Potter...ou du Seigneur des Anneaux, j'en suis pas trop certain...


Sur la pierre, le poète Oscar Wilde, du moins sa reproduction, avec un air des plus suffisants et narquois...


Pour notre dernière journée, nous décidons, après quelques hésitations, de visiter la brasserie-musée de la marque de bière chérie et originaire de Dublin, le Guinness Storehouse et son Gravity Bar au sommet de la tour. Un véritable temple dédié à cette bière deux fois et demie centenaire! Un endroit très touristique, mais somme toute, d'un intérêt certain pour les amateurs de bières de type 'stout' comme nous! Les stouts sont des bières généralement noires mais pas celle-ci, qui est... 'ruby red', nous disent-il?!  Ah! d'accord!

Guinness Storehouse

Il faut voir la vidéo, c'est pas mal plus drôle!

Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo

Had a Guinness with Barrack & Mich !!!

Sláinte Mhaith à tous, from the Gravity Bar!



Dublin est une superbe ville, c'est vrai, mais en cette période intense pour le tourisme et à cause des nombreux travaux pour le Luas, tramway local, nous l'avons trouvée un peu trop mouvementée pour nous, futurs membres de la FADOQ (regroupement de l'âge d'Or au Québec). C'est pour très bientôt, hein Andrée...!

Samedi, nous quittons la ville par le train en direction de Belfast. Pour pouvoir le prendre avec nos vélos, on nous recommande d'utiliser celui de 7h30. Nous partons du B&B vers 6h sous une pluie fine, dans des rues sans voiture, pour arriver à l'ouverture de la gare Connoly, au centre-ville. Aucun problème sur place pour les vélos que nous embarquons comme dans les TER français, avec tous leurs sacs en place. Presque...trop facile! On aime ça de même!! 👍

Belfast, here we come!

{ LV/2R }

4 commentaires:

  1. Salut encore,

    Un blogue très varié et urbain. J'aurais apprécié visiter ce jardin botanique. J'ai trouvé amusant l'escalier qui accueille à chaque marche en différentes langues. Y avait-il salut ou bonjour plus haut ?

    Devant le Trinity College près de l'autobus, il semble y avoir un groupe d'étudiants avec des sacs bleus et blancs. Vont-ils en classe au début de juillet?
    Oh! c'est peut-être une session d'été!

    le monument des personnages de la Grande Famine sont réalistes et émouvants! Ces Irlandais au 19è siècle arrivés sur les bateaux comme celui dont on voit la réplique ont été recueillis sur la Grosse-Ile au Québec.

    Enfin, vous êtes chanceux d'avoir trinqué une bière avec Barack et Michèle au Gravity Bar. Vous ont-ils reconnus???

    L'Écosse vous attend maintenant.

    Lisette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voici les réponses: l'escalier monte surtout vers l'accueil pour la visite d'une distillerie et oui, tout en haut il y avait le Bienvenue pas loin du Welcome! Le groupe de jeunes est un des nombreux qui visitaient les musées près de là, le Trinity étant plutôt de niveau universitaire. Et non, Barrack n'a pas levé le sourcil en nous voyant, figé qu'il est pour la postérité...
      Enfin retour sur nos vélos ce matin en Écosse après cette un peu longue pause dans des villes, l'air pur et...la pluie dans nos visages nous manque tellement!

      Supprimer
  2. Je suis en retard sur cette publication biographique. Je viens enfin de tout regarder!! C'est super hot. Ce blogue sera un plaisir à regarder à votre retour!! Lâchez pas

    Dublin me fait toujours penser à Goblin!
    C'est vrai que c'est dure de faire du tourisme en ville...on vient les pieds en compote. En fait c'est encore pire quand on fait surtout du vélo. Hier on a fait une journée de marche en ville à St-John's et ce matin j'étais plus raqué qu'après une grosse marche en montagne. Maudit béton!
    Super votre visite chez Guinness!! Moi j'ai bu la Quidividi Iceberg - Bière de St-John's faite avec de l'eau d'Iceberg! Je l'ai adoré!
    Ben beau quand même Dublin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a aimé Dublin mais je crois qu'on va apprécier encore plus Edinburgh où on s'installe demain pour les 5 prochains jours! En plus, c'est la semaine du Festival de Jazz et, cerise sur le sundae, on va rester 2 nuits chez un couple dont la dame est une chanteuse...de Jazz!! Et ces derniers demeurent à moins d'un km du Château d'Edinburgh, ça promet!

      Supprimer

Votre opinion, votre expérience ou tout autre commentaire nous intéressent. Partagez-les avec nous!
Pour suivre la discussion et recevoir nos réponses, cochez ''m'informer'' lors de la rédaction de votre message.