samedi 13 août 2016

Grimsby et Mablethorpe: WS et CCC»


Après notre traversée du pont Humber (dernière fois que tu lis ce nom, maman, promis!) tout en douceur, nous vivons une de nos plus belles et plus faciles journées sur la route. Le soleil, un vent de dos, une belle route plate comme une crêpe et au bitume presque parfait tout le long, juste WOW!

On arrive à Grimsby en début d'après-midi, un peu trop tôt pour se diriger vers chez nos hôtes qui nous attendent vers 15 h. On décide de prendre notre pause dîner dans le gazebo d'une école évidement fermée en ce début de mois d'août. Sauf que le concierge présent en cette journée choisit ce moment pour faire une pointe de zèle en venant nous demander de lever les pattes 'right now, it's private here, you're trespassing!' Première fois du voyage que quelqu'un est aussi vindicatif à notre endroit, vraiment pas le meilleur accueil dans cette ville.


Heureusement, deux personnes exceptionnelles vont rapidement sauver la mise, Melanie et Andrew, nos chaleureux hôtes Warmshowers pour notre nuit à Grimsby. Sur le site internet WS, on peut toujours lire une petite présentation des hôtes potentiels, ainsi que des commentaires des invités les ayant visités les mois et années précédents. La lecture de la page des Sangster ne laissait aucun doute sur leur accueil auprès des cyclistes de passage chez eux. Ils sont tous les deux de grands voyageurs. Andy a voyagé seul pendant 8 mois, entre l'Angleterre et Sydney en Australie, à vélo bien sûr!

Nous avons eu un très grand plaisir à discuter avec eux tout au long de l'après-midi, ensuite devant un excellent souper et encore plus en soirée. Depuis le début de notre aventure, nos hôtes WS sont des gens vraiment passionnants, avec des histoires reliées ou non au vélo, qui nous démontrent que la vie est rarement linéaire et qu'il ne faut pas avoir peur de réaliser quelques rêves pendant que la santé y est! Bien d'accord avec ça, nous!

This picture and the four next ones by Melanie S. (Thanks for them!)


Nous avons eu droit aussi au 'full English breakfast' avant notre départ. Nous n'étions pas pressés de partir cependant, le vent et la pluie nous incitant à rester bien au chaud à l'intérieur. Deuxième café pour Andrée, reprise des discussions, préparation d'un lunch complet par Melanie, pour la route! Finalement, vers 11h, on décide de partir sous un ciel incertain, accompagné d'Andrew pour les premiers kilomètres en direction de Cleethorpe.



This way, guys!



Mel & Andy, thank you so much for everything you did to make our stay at your home so memorable! It was such a great pleasure to meet you both and we really hope to see you again in the future, in Quebec or...elsewhere in the World!


À quelques kilomètres de Grimsby, à Cleethorpe, nous croisons cette ligne universellement connue mais la pluie qui reprend de plus belle nous empêche de prendre le temps d'apprécier les lieux. Nous trouvons un abri sous un arbre près de là pour déguster notre lunch généreusement fourni par les Sangster.






Des fois il faut savoir laisser la priorité aux plus gros...


Cette journée plutôt maussade se déroule rapidement et sans histoire avec un bon vent de dos pour nous pousser jusqu'à Mablethorpe, un genre de Old Orchard anglais, avec tous les attraits kitchs d'une telle ville. Nous faisons quand même un petit détour pour passer sur la rue principale en bord de mer et avons ainsi la confirmation que nous sommes bel et bien sur le bon chemin...


Comme si tout allait trop bien pour nous ces jours-ci, un événement décevant nous ramène sur terre. Pendant qu'Andrée est au supermarché pour acheter nos provisions des deux prochains jours, comme à chaque fois depuis 3 mois, je reste à l'extérieur pour surveiller les vélos et les bagages. Souvent, pour prendre de l'avance, j'ouvre les sacoches les moins pleines pour pouvoir rapidement y ranger tous les achats. Et bien cette fois, c'est une erreur qui va nous coûter notre réchaud, la bonbonne de gaz et notre kit d'allumage manuel. Je n'ai jamais lâché les vélos de plus d'un mètre mais probablement qu'au moment de remplir les sacs avants du vélo d'Andrée, un petit malin à vu l'occasion de piger dans une de mes sacoches...ça va très vite, des fois! ☹️

Nous ne réalisons la perte de cet indispensable accessoire qu'au moment de mettre tous les légumes coupés sur le feu...désespoir et consternation! Heureusement, un des gérants du 'Mablethorpe Camping and Caravanning Club (le CCC du titre..!) vient nous porter sont propre réchaud de camping, beaucoup plus gros. Ouffff! Notre souper est sauvé! Merci beaucoup à Paul qui nous dit même de garder le réchaud tant que nous en aurons besoin!

Paul Tickhill, the very friendly manager at Mablethorpe CCC
Thank you for helping us!


Je pense que quelques voisins se sont demandé comment on pouvait transporter un si gros brûleur et sa bonbonne sur nos vélos...

Sauce béchamel au saumon, avec légumes et pain grillé car impossible de trouver de la pâte feuilletée dans cette petite co-op... Meilleur chaud que cru et froid, comme repas!

Un petit mot sur les CCC: c'est un club de campeurs qui accepte les non-membres comme nous l'avons découvert à notre première nuit en Écosse, au Culzean Castle. Ce club, qui célèbre cette année ses 100 ans, en était un au départ de vrai camping...en tente! À Dunbar, le gérant nous a expliqué ce fait en nous déclarant que jamais il ne refuserait un marcheur ou un cycliste arrivant à son camping! Voilà pourquoi nous en sommes à notre 5è CCC et en avons encore 4 autres au programme d'ici Colchester. L'accueil est si chaleureux que nous décidons d'ajouter une 3è nuit...parce qu'on est vraiment pas pressés et qu'on est en vacances, après tout!



Site qui n'en est pas vraiment un pour notre petite Moss un peu hors contexte...


La première journée, nous partons à pied vers la ville, à 2 km, pour trouver un successeur à notre brûleur. Dans une boutique d'équipements pour caravanes de camping, nous demandons au comptoir s'ils en vendent . Le proprio nous dit non mais lorsque nous voyons les cartouches de gaz sur une tablette, quelques brûleurs s'y trouvent aussi! Ils ne doivent pas en vendre assez souvent, et ce n'est pas surprenant, nous sommes toujours l'exception dans les campings avec notre petite tente entourée de roulottes, de motorisés et d'énormes tentes de toile avec portiques et annexes. On pourrait mettre la nôtre dedans plusieurs fois. Ce n'est pas toujours pour des grandes familles mais parfois juste un couple...et leur chien! Les anglais ont TOUS des chiens, et souvent 2 ou 3 et même 4! Ça anime un camping pas à moitié...La plupart du temps ce sont des chiens de race, et ils sont tellement fiers de ceux-ci! 🐶 

 Cabines à vendre ou à louer en bord de mer.

Petite marche à la mer, sur une plage plus animée qu'au nord...

Nous reprenons la route dimanche pour un autre camping près de Boston, petite ville du Lincolnshire. Une autre journée de 60 km sur un parcours plat et venteux comme en face, du côté de la Hollande...un avant-goût, quoi?!

{ LV/2R }

4 commentaires:

  1. Bonjour vous deux,

    Encore un blogue super intéressant. Ma première interrogation qui n'a pas de réponse dans le texte: qu'est-ce que l'affiche QUEBEC ROAD fait en Angleterre? Assez surprenant quand même!

    C'est rassurant de vous savoir accueillis par des WS aussi sympathiques depuis le début de votre voyage, particulièrement Mel et Andy de Grimsby avec qui vous semblez avoir partagé des bons moments d'échange sur le cyclisme et sur la vie! Ou encore de savoir qu'un manager de CCC vous a généreusement dépannés après le vol de votre équipement de cuisine.

    Je vous souhaite encore du beau temps et de belles routes en Angleterre.

    Lisette



    Je vais continuer à m'informer sur le fameux Méridien de Greenwich qui n'est pas un concept très clair pour moi. La photo d'une partie du globe terrestre avec la silhouette qui s'y profile est originale.


    RépondreSupprimer
  2. Bonjour à vous deux! Vous auriez pu faire une épluchette de blé d'indes avec votre méga brûleur! Nous serions sans doute aller!!! Merci de prendre le temps d'écrire. C'est sûrement plus long que nous pour vous lire... À la prochaine aventure!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôle, c'est exactement ce que je me suis dit en voyant le brûleur. On devrait faire une épluchette de blés d'Indes! Avoir su que vous seriez venus...xxxx

      Supprimer
  3. Ce qui est toujours impressionnant avec les WS, c'est d'avoir toujours l'impression de laisser des bons amis quand on quitte et ce, après seulement quelques heures passées ensemble!
    On espère vraiment avoir la chance de les revoir un jour, nos bons amis Mel & Andy ! 😉

    RépondreSupprimer

Votre opinion, votre expérience ou tout autre commentaire nous intéressent. Partagez-les avec nous!
Pour suivre la discussion et recevoir nos réponses, cochez ''m'informer'' lors de la rédaction de votre message.