dimanche 20 mars 2016

L'entre-deux vies

(par David)


Fin novembre, la companie est enfin vendue, beubye les camions, adieu le stress des pannes et des bad lucks, adios les faillites souvent prévisibles, arrivederci les calls toujours soi-disant urgents, et tutti quanti...

Enfin, une année entière à vivre une vie normale sans business dans la maison, qui elle redevient enfin un milieu de vie et non de travail. Autre grosse transaction, la vente de notre bien-aimée Toyota Sienna achetée dans le millénaire précédent (ok, 5 mois avant sa fin mais quand même...) à un autre aventurier qui comptait bien profiter de son bas kilométrage. En fait, elle doit en ce moment même se trouver sur les routes des USA en direction du...Panama, rien de moins!! Avec un peu de chance, elle sera de retour au Québec en mai pour y vivre un 17iè été et qui sait, peut-être encore quelques hivers aussi comme véhicule de dépannage pour le CAA, oui, oui!




Son successeur nous a permis de passer le jour de l'an au lac Montauban et surtout d'en sortir malgré les nombreux centimètres accumulés en quelques heures. Plus de soucis à partir de là, l'outback québécois n'est plus une contrée éloignée et inaccessible. 


Notre premier projet d'escapade, en tant que sabbatiqueux, prévu pour cet hiver devait nous mener sur la côte est américaine. Une fin de janvier avec une température sous les normales pour l'est et le sud-est des USA nous aura obligés à descendre un peu plus que souhaité, et surtout plus rapidement.

Après 4 jours de route et 4 nuits d'hôtels sans attrait, sauf traverser downtown Manhattan, nous sommes allés directement nous installer dans le petit paradis du Anastasia State Park, à St. Augustine au nord de la Floride. Enfin! La nature, la plage, le camping et surtout le vélo dans un climat presque idéal, quoi demander de plus, direz-vous?




De la chaleur, mettons...Ça ne vient pas toujours automatiquement avec la Floride, ça, la chaleur? Ben, ç'a l'air que non! Du gros 10-15 oC le jour et des nuits autour du point de 'y va faire fret à soir', voilà notre récompense pour notre balade de 2600km vers le Sunshine State, merci quand même...


Au moins, l'avantage d'être hors-saison, c'est de se retrouver pratiquement seuls dans notre secteur du camping et d'avoir des km de plages pour nous tout seuls.  Ça ne grille pas fort les mollets en combines, manteaux et tuques mais on fait de grosses économies sur la crème solaire, et en dollars US, ce n'est pas négligeable, disons!




Le froid et la pluie nous poursuivant toujours, on décide d'aller encore un peu plus vers le sud, vers Ormond Beach (près de Daytona Beach) et le Tomoka State Park. Enfin, ici le froid ne nous trouvera pas, hein?!  Erreur, nous avons connu les plus froides nuits dans ce camping, même quelques degrés sous le seuil psychologique qu'est la congélation. Au moins, les journées de vélo étaient plus que confortables et le soleil au rendez-vous, autant à Daytona qu'à St. Augustine. À part la dernière nuit en Floride passée sur les bancs de la Subaru, pour ne pas avoir à tout démonter le lendemain sous une pluie assez soutenue. Mais ceci est une anecdote, sans plus...


Pour le retour, nous avions planifié des arrêts dans les villes de Savannah, de Charleston et finalement un dernier State Park en Caroline du Sud, près de Myrtle Beach, le Huntington SP, un autre paradis avec sa plage très peu fréquentée en cette fin de janvier toujours sous les normales saisonnières.







C'est quand même sans empressement que nous sommes repartis en direction du nord pour un autre 3 jours de route avec un petit détour dans le centre-ville de Washington, quelques jours après la Tempête du Siècle dans cette région. Avec des hivers comme ils vivent dans ces États, on en prendrait une par année des tempêtes de même...






Baaah! De quoi on se plaint, c'est tellement beau l'hiver au Québec, pourquoi faire tant d'efforts pour s'en sauver, ça prend bien juste des maniaques cyclistes comme nous pour penser...autrement!!!




Et bientôt, la suite, où Andrée et David se sauvent de l'été québécois pour aller faire de la bicyclette à pédales dans les Europes...

...à suire!
 (non, y'a pas de fôte de frappe, s.u.i.r.e!) 😜






8 commentaires:

  1. Wow, bel article, et surtout, belles photos!

    Je vois un peu de votre voyage ici, c'est beau :) Déjà hâte de voir des photos de l'Europe prisent par ces maniaques-là de l'aventure! ;)

    Bonne soirée! À bientôt,

    Laura

    RépondreSupprimer
  2. Merci Laura! Ton commentaire nous a fait plaisir. Ça va nous encourager à alimenter notre blogue régulièrement ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Bravo pour ce blogue inspirant!

    Lisette

    RépondreSupprimer
  4. Yeah! Un nouveau super blog de nos super amis! Je sens que je vais bien rire en vous lisant.
    On attend la suite impatiement.
    Lysanne et Louis-Philippe

    RépondreSupprimer
  5. On espère que vous aurez autant de plaisir que nous en avons eu à vous lire!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour!

    Ma soeur et son chum ont fait un voyage vélo en Europe de plusieurs mois l'été dernier, voici leur blog, peut-être y trouverez-vous des informations qui vous seront utiles pour le vôtre! Vous m'avez l'air aussi "tripeux" de vélo, il sera très heureux de partager son expérience avec vous!

    https://alexandrestlaurent.wordpress.com/

    Au plaisir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Je suis sûre que ce sera utile. Je vais le regarder en détails. À première vue, je crois bien qu'on aura des atomes crochus ;-)

      Supprimer
    2. Je crois reconnaître l'auteur du commentaire précédent... Eh, le beau-frère, merci de nous recommander, c'est ben "smat" de ta part.

      Supprimer

Votre opinion, votre expérience ou tout autre commentaire nous intéressent. Partagez-les avec nous!
Pour suivre la discussion et recevoir nos réponses, cochez ''m'informer'' lors de la rédaction de votre message.