dimanche 2 juin 2013

2003- La véloroute des Bleuets

(par Andrée)

Du 19 au 23 juillet 2003, nous avons pédalé sur la Véloroute des Bleuets, autour du Lac St-Jean, en ajoutant quelques détours touristiques ou utilitaires.

Étienne est alors âgé de 7 ans et Anne de 12 ans. L'année précédente nous avons fait une petite fin de semaine test, en vélo-camping, sur la piste cyclable le Petit-Témis, la même que nous avions déjà parcourue en 1997. Toute la famille a apprécié l'expérience et nous nous sentons prêts pour une aventure un peu plus longue.

Camping Edmunston, N.-B.

Petit-Témis


Les enfants sont alors habitués à faire des sorties de vélo de 60 à 70 kilomètres. En planifiant le voyage, nous avons choisi de faire des distances quotidiennes plus courtes en raison du transport des bagages, et aussi de coucher dans des hôtels, môtels, ou chalets. Dans l'éventualité de pluie abondante, nous nous assurons d'avoir un endroit au sec pour la fin de la journée. De plus, cette semaine est notre unique semaine de vacances et nous voulons un certain confort afin de nous reposer de notre année de travail.

Tentative de boycott

Alors que nous avons moins de 10 kilomètres de parcourus, Étienne se met à se plaindre qu'il est fatigué et qu'il n'y arrivera pas...Nous savons pertinemment qu'il s'agit d'une grosse comédie car il est entraîné pour faire beaucoup plus que cela. Tout à coup, je vois une garderie familiale et j'ai une petite idée...je dis alors à Étienne: 
- Tu n'est pas capable mon garçon? C'est correct. On peut demander aux responsables de la garderie s'ils veulent bien prendre soin de toi le temps qu' on fasse notre randonnée. Nous viendrons te chercher dans 5 jours.
Étienne réfléchit un quart de seconde avant de nous annoncer que finalement, il va continuer avec nous! À partir de ce moment, il n'a plus jamais rouspété et a pris un grand plaisir au reste de l'aventure. Anne, qui a toujours été une très bonne voyageuse, veille à occuper son petit frère avec des chansons et des commentaires sur ce qui se passe autour de nous. Elle l'amuse entre-autres en s'exclamant à chaque fois qu'elle voie des vaches: ''Ah! Des meu-meux!" 

Voici quelques photos de piètre qualité car elles sont issues de scans de photos papier. 








Itinéraire

Jour 1: Alma à Chambord, 51 km
Jour 2: Chambord à St-Félicien, 50 km   
Jour 3: St-Félicien à Dolbeau-Mistassini, 66 km
Jour 4: Dolbeau-Mistassini à Ste-Monique, 51 km *
Jour 5: Ste-Monique à Alma, 50 km            
TOTAL: 268 km

*Étienne a fait 10 km de plus le soir en jouant à faire des sauts à vélo avec d'autres enfants du camping à Ste-Monique!

Notre vitesse moyenne s'est située entre 15 et 17 km/heure. Il faut prendre son temps et faire autant de pauses que nécessaire afin que tous soient confortables.

Les 2 jours suivants nous avons également campé et sillonné le parc de la Pointe-Taillon, ce qui ajoute un petit 45 kilomètres.

En conclusion, nous avons découvert qu'il est très facile de rouler en famille, en autant que tous les membres aient la préparation requise. Il faut aussi veiller à garder les enfants au chaud et au sec ainsi que prévoir des collations et breuvages en quantité suffisante. Il n'y a pas toujours de dépanneurs ou de marché au moment où un besoin se fait sentir. 

Cette randonnée est le début d'une série de petits voyages en famille qui ont donné lieu à des moments privilégiés.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Votre opinion, votre expérience ou tout autre commentaire nous intéressent. Partagez-les avec nous!
Pour suivre la discussion et recevoir nos réponses, cochez ''m'informer'' lors de la rédaction de votre message.